Brod-Marketing.

Slide thumbnail

Intelligence Collective de l'Ouest

ETI

Projets innovants

GMS

PME

Capital Social

Ressources naturelles

Breizh-Coin

Fidélité

Breizh-Wall

Epargner

RSE

Territoire

Commerce Local

Troncature-Marketing

Emplois

Bretagne

Investissement

35

56

44

22

29

Innover l’innovation et lui donner du sens.



En plus d’être créatrice d’emplois, l’innovation financée se devra d’être utile et répondre à de vrais besoins.
Si l’innovation gadget et les projets nuisibles pour la collectivité ne seront pas retenus en amont, les priorités éventuellement divergentes des partenaires (producteurs, entreprises, distributeurs, consommateurs) quant à la répartition des fonds pour les projets seront prises en compte grâce au vote par assentiment ou notation.
Destiné à s’ancrer dans le long terme le projet Breizh-Coin prévoit que les participations au capital des projets innovants retenus soient de l’ordre de 15% minimum et de 25% maximum, avec un engagement garanti sur 10 ans.
Ainsi il n’y a pas de perte de pouvoir pour les fondateurs ni de cession forcée des parts sociales au bout de 3 à 5ans pour réaliser une forte plus-value.
Business-Angel responsable et impliqué, Breizh-Coin veut aussi construire sur le principe de réciprocité ; « retour ascenseur » par achats de services ou de produits auprès des entreprises partenaires dans la limite des fonds reçus, ainsi qu’une adhésion dès la première année au projet Breizh-Coin pour une durée de 10 ans, pour tous les projets financés.
Label régional catalyseur des énergies de l’ensemble des habitants et du tissu économique breton, la structure Breizh-Coin en tant que lien de partenariat grâce à sa plateforme interactive permettra peut-être de réconcilier les citoyens que l’on dit fâchés avec l’économie, celle-ci abusant trop souvent- à travers ses experts et hérauts proclamés- de concepts exotiques ou ésotériques au détriment d’analyses rationnelles.
La colonne vertébrale du projet (entreprises, enseignes et commerce local) afin d’être durablement arrimée dans le quotidien des habitants de la Bretagne, se verra renforcée par les associations, clubs, communes, ou simples citoyens qui pourront eux-aussi sponsoriser et labelliser leurs propres Breizh-Wallet et même en offrir à des proches.
Cette participation citoyenne, associée au regard professionnel du tissu économique breton peut rapidement devenir un label de référence pour se substituer aux pratiques marketing existantes de récompense ou de fidélité ainsi qu’un authentique label d’engagement durable.

Favoriser l’innovation mais aussi pérenniser la tradition des savoir-faire.



Lorsqu’un entrepreneur d’une entreprise florissante décide de céder son entreprise lors de son départ à la retraite à ses 45 salariés dans la région nantaise –afin de préserver l’emploi– plutôt que de la céder à un prix plus élevé à des concurrents qui réduiraient l’effectif de celle-ci, le fonds Breizh-Coin pourrait dans un cas similaire envisager d’épauler le LBO mis en place pour la pérennité de l’activité.
Nous avons par ailleurs, de nombreux exemples en Bretagne d’entreprises viables qui furent mises en liquidation, et qui, reprises par les salariés et cadres grâce au soutien local d’un financement participatif ont permis de sauvegarder des emplois si ce n’est d’en créer de nouveaux.
Comme chaque décision d’investissement sera soumise aux votes de tous, cette pluralité d’intérêts -éventuellement divergents- mais, toujours focalisés sur le territoire bénéficiera in fine à tous les partenaires .Si nous pouvons espérer que les abstentionnistes soient peu nombreux (vote facilité sur plateforme et intérêt direct à faire fructifier son investissement), leurs voix manquantes lors d’un vote seront réparties entre la structure Breizh-Coin et le collège des 35 représentants élus.

Breizh-Coin n’est pas une cryptomonnaie bretonne.



A l’inverse des cryptomonnaies que certains appellent abusivement crypto-actifs, alors qu’elles ne reposent sur rien de tangible et sont à visée spéculative plus que d’investissement (tout comme les placements financiers ésotériques du système bancaire qui ont provoqué la crise économique de 2008), Breizh-Coin n’entend pas se substituer aux monnaies-fiat sur le territoire breton , mais ambitionne de restituer un peu de souveraineté et de pouvoir de décision au quotidien -ce que de nombreux citoyens et acteurs économiques réclament désormais pour leur environnement immédiat- en allant au-delà « des participations citoyennes » initiées verticalement, dans lesquelles , les niveaux de pouvoir, de décisions et de gestion de projet sont bien souvent déséquilibrés par une vision court-termiste de leurs initiateurs.

Ce court-termisme dénoncé tout autant par des philosophes comme Bernard Stiegler ou des milliardaires comme Warren Buffet ainsi que par des dirigeants d’entreprises qui ne veulent plus complaire à l’humeur des analystes les obligeant à prendre des décisions erratiques pénalisant l’embauche et l’investissement pour afficher des résultats trimestriels conformes « aux attentes du marché », ce court-termisme n’est pas seulement un ennemi de l’économie réelle, mais devenu l’unique compas d’alignement pour les décideurs , et s’étant apparié aux conflits d’intérêts cités précédemment, précipite irrémédiablement notre civilisation vers son effondrement.
Alors…